"A propos de Jérôme Kerviel"

Publié le par J. C.

« Jérôme Kerviel est depuis le 18 mai en prison. Mais le destin individuel de cet ancien trader de la Société Générale est devenu aujourd’hui politique...

Kerviel n’est pas l’équivalent du capitaine Dreyfus. Dreyfus était innocent et Kerviel est coupable. Il n’est pas le seul coupable, ni le pire d’entre eux, loin de là. Le scandale vient de ce qu’il paye non pas pour ses fautes, mais pour que le système puisse continuer à fonctionner en paix, pour que la financiarisation de l’économie puisse continuer. En cela, son emprisonnement est une injustice totale. On maintient ce mensonge que les crises seraient des « accidents », provoqués par des « irresponsables » comme Kerviel, alors que c’est un système qui est en cause...

Et c’est un scandale insupportable. On comprend alors l’ampleur et l’éventail des soutiens à Kerviel. Ce système, on le perçoit désormais, ne pourra être réformé que par une action résolue qui prendra appui sur une sortie de l’Euro pour refonder le système bancaire français. Car, tant que nous serons dans le cadre de la monnaie unique, il n’y aura aucune réforme de fond. C’est aussi en cela que le cas de Jérôme Kerviel est emblématique de notre situation. Contre l’injustice dont Jérôme Kerviel est victime, contre l’imposture obscène du pouvoir, il faut se mobiliser, et, le 25 mai prochain, voter et sanctionner. »

Source : Site de Jacques SAPIR

Chercheur et analyste de la crise financière actuelle

et en particulier de la crise de la zone de l'Euro

Publié dans glanés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article