Film :“My sweet pepper land ”

Publié le par J. C.

“MY SWEET PEPPER LAND” film de H. SALEEM,

avec l’actrice iranienne G.  FARAHANI.

 J’ai vu ce film au Parvis d’Ibos, dans le cadre de « ciné65 » 12 cinémas, du 23 avril au 13 mai 2014. J’ai aimé cette façon originale  de voir le Kurdistan, près de l’Iran, de la Turquie et de l’Irak tournée à la manière d’un western spaghetti !

Trame :

 Un policier et une institutrice font connaissance dans une région du bout du monde, dans une nation neuve et balbutiante, après la chute du régime de S. HUSSEIN : l’un est là pour faire respecter la loi, l’autre vient pour l’éducation pour tous.

Les premières images sont étonnantes :

Une pendaison loupée, tournant au burlesque… Puis, un retour au pays pour Baran, le peshmerga qui a lutté pour l’indépendance kurde, avec sa mère qui tient à le marier à tout prix. Il finit par se faire embaucher dans la police pour fuir cette tyrannie matriarcale. La maitresse d’école, elle, fuit un autre joug, celui des hommes de sa famille, pour lesquels la place de la femme est à l’état de… présence tolérée.

La scène où dissertent nos  deux personnages principaux autour de la musique m’a beaucoup plu :

La fille, qui pratique le hang, instrument sommaire, veut savoir si le policier s’intéresse à la musique de près ou de loin,  et celui-ci lui répond qu’il connait Elvis, Mozart ou Bach !!! C’est du bonheur ! Le lien est tissé entre ces deux êtres, en plein milieu du Kurdistan extrême.

Les toisements provocateurs des hommes, caïds ou autres, sourcils froncés, les conflits virils, sont dignes des scènes de « il était une fois dans l’ouest » où il ne faut surtout pas baisser son regard au risque de perdre la vie en suivant…

Je recommande cette pellicule à tous ceux qui veulent sortir de la routine, s’évader par delà les frontières et appréhender un OVNI cinématographique.

 

Film :“My sweet pepper land ”

Publié dans quotidiens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article