Roman : La mystérieuse robe blanche (2)

Publié le par M. P.

Roman :
               La mystérieuse robe blanche
                                         

                                            Martine POUTOU


2

Chaque maison a son histoire que les pierres ont gardée en mémoire.

Là où je vis, les murs ont quatre siècles d’âge.

Ils conservent un passé révolu que je ne connais pas entièrement.

Dans le lit de la rivière, le Rieutord, qui coule tout près de chez moi, je sais que dorment les secrets de famille, les guerres, les amours d’antan, les joies et les peines de nos ancêtres, ceux-là même qui sont venus ici-bas, à un moment ou à un autre, et qui ont tracé nos chemins.

Ma vie atypique m’a conduit sur la route des sages.

Au grand large, là où flottent parfois mes pensées, j’ai navigué.

Sous le vent, j’ai marché, longtemps, longtemps …

Les années ont glissé sur ma vie.

Après bien des périples, j’ai enfin trouvé la paix.

Au sortir du chemin, le bonheur m’est apparu, dans un calme que je savoure à chaque heure de chaque jour.

Parce que la vie est courte, parce qu’on ne vit qu’une fois, parce que le temps nous est compté, j’aime la vie, j’aime voir le jour qui se lève, mon village s’éveillant au chant du coq, dans le pépiement des moineaux qui s’ébrouent dans les buissons en fête.

Dans mon village, comme ailleurs, nous sommes tous en quête de ce bonheur suprême qui vient toujours pour celui qui sait attendre.

Dans ce petit village, comme partout ailleurs, le bonheur arrive parfois, là où on s’y attend le moins.

Tédéric le trouvera t-il aussi ?

Sur le chemin que la vie a tracé pour lui, il déambule, baigné dans cette ambiance bucolique au travers de laquelle il cherche un peu de paix.

Cette démarche salutaire suffira t-elle à réparer le deuil de son âme blessée ?

Ce qu’il va trouver ce jour-là, va bouleverser son existence à tout jamais …

 


(A suivre)
 

Publié dans culturels

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article