Les trois coups... (5)

Publié le par M. G.

 

Bruitages

Pan ! boum ! pif ! patatras ! berk ! ha ha ! …

Les bruitages, illustrés ci-dessus,  permettent de sonoriser une pièce de théâtre.

Dans « bruitages », il y a, potentiellement, la musique, qui accompagne ou supporte,

les bruits, qui surprennent ou  agrémentent,

 l’ambiance, qui égaye ou  apitoie,

l’atmosphère qui s’alourdit ou détend ;

 point trop n’en faut, c’est évident mais suffisamment, en effet.

Le bêlement d’un agneau est très joli à ouïr, (très aïoli à jouir, si l’on est provençal)  tout le monde s’accorde (la guitare) là-dessus.  Encore faut-il qu’il arrive à bon escient, ce bêlement,  dans le fil de la pièce ; c’est tout un art, Mônsieur ! Savoir combien de temps, il doit durer puis, à quel volume décibelien :  6 , 8 ou 10 ? Bref… vous avez déjà une perception audible de toute la difficulté du preneur de son ; c’est un travail de toute façon, collaboratif avec le metteur en scène, ou le collectif des comédiens ;

 Parfois, le technicien, Jean-Louis en l’occurrence chez Les Exquis Mots, épaulé par ses acolytes Clément ou Jean-Jacques, peut perdre patience et s’empêtrer , se prendre les pieds dans le tapis  car cette bande-son est à la dernière minute, modifiée par tout un chacun ; Jean-Louis , qui essaie d’être rigoureux, qui se doit d’être flegmatique  – on ne se refait pas- perd patience et commence à paniquer : « on n’y arrivera pas… le temps passe vite… je dois reprendre le CD… quand est ce qu’on commence ? … c’était pas prévu.. ».

On entre dans les compromis, les combinaisons  pour retrouver le calme, l’apaisement  et se mettre en phase  sur la portée du son désiré et approprié.

Parfois, c’est l’acteur qui ne comprend pas la mesure nécessaire pour son intervention : …après le 4e top…

« Veux tu la sonnerie du réveil d’entrée ?... ou se contente t-on du coup de sifflet du gendarme, en guise de départ ? … »

« Dans ce cas, à quel moment  places-tu tes 3 coups ? »

«  Comment terminer la pièce ?... »

 « J’y verrais bien ce morceau de guitare… » Série de questions courantes qu’on pose et que l’on se pose, lorsqu’on est chargé du son d’une pièce de théâtre.

Pan ! boum ! pif ! patatras ! berk ! ha ha !

 

Publié dans théâtraux

Commenter cet article