Regards philosophiques (185)

Publié le par J. C.

Thème :

« Les hommes ont fait l’histoire,

ou,

quelques hommes ont fait l’histoire ?  »

4

Débat :

Le poème de Florence :

Les hommes ont fait l’histoire,
ou quelques hommes ont fait l’histoire ?

Là dans la fourmilière du monde
Le chaos installe ses quartiers
Tout ce qui faisait sens à la ronde
Fait ventre pour les grands argentiers
Sur les drapeaux et les étendards
J’écris avec le sang et les larmes
Le héraut chante dans le vacarme
La gloire des rois et des soudards

Dans les sillons d’une terre féconde
Poussent des milliers d’arbres fruitiers
Lorsque le lait et le miel abondent
Le soldat s’ennuie de son métier
Et le héros n’est plus qu’un pillard
Déchu poursuivi par les gendarmes
Que sonne le glas, sonne l’alarme
L’aventurier n’est plus qu’un vantard

Les mensonges de la mémoire se fondent
L’historien est un brin cachottier
Quand la vérité est vagabonde
Le pirate est un fier flibustier
Le perdant est un fieffé pendard
Un tyran, il a rendu les armes
Il sera oublié sous le charme
D’un récit officiel ou standard

 

(A SUIVRE)

Extraits de restitution d'un débat du café-philo

http://cafes-philo.org/

Avec nos remerciements.

 

Publié dans culturels

Commenter cet article