Regards philosophiques (204)

Publié le par G-L. P. / J. C.

Thème :

« L'art rend-il l'homme meilleur ? »

5

Débat :

► Poème de Florence :


L’art de la ballade
Je suis le miroir ébréché
Où se reflète ta mémoire
Lorsque la vie t’a amoché
Je te raconte une autre histoire
Contre le vent de tes déboires
Un pansement, un placebo
Une question éliminatoire ?
Je suis le bon, le vrai, le beau !
Je suis un passage fléché
Que je sois né d’un rêve de gloire
Ou bien d’un esprit éméché
Je suis le pain de l’avaloire
Et le sujet du consistoire
Mon expression est un flambeau
Je suis l’esprit dans le ciboire
Je suis le bon, le vrai, le beau
Je suis né au creux d’un rocher
Dans une grotte toute noire
Je suis le verbe entrechoqué
Lorsque l’on gravait sur l’ivoire
Les stratégies et les victoires
On m’emmenait jusqu’au tombeau
J’apporte aux âmes de quoi boire
Je suis le bon, le vrai, le beau
Ô toi qui rêve encore d’y croire
Quand ton esprit est en lambeaux
Je suis là, dans ce champ de foire
Je suis le bon, le vrai, le beau
 

(A SUIVRE)

Extraits de restitution d'un débat du café-philo

http://cafes-philo.org/

Avec nos remerciements

Publié dans culturels

Commenter cet article