Poème : L'exutoire

Publié le par A. M. / M. G.

 

L'EXUTOIRE.

Etre un exutoire, 
C'est notoire, 
C'est pas d' la foire. 
Suffit d'y croire 
Et cette échappatoire 
Sans histoire 
Devient gloire. 
Non mais sans blague, 
y aura pas d'bague. 
C'est juste une magnifique vague. 
J'aime que tu me dévisages 
Et non que tu m'envisages. 
A m'aider, tu t'engages, 
A m'aimer, tu te désengages. 
Etre la deuxième, 
Pas de problème. 
J'aime un avenir 
Amputé du pire. 
J'ai abandonné ce rêve de toute puissance. 
Je sais que pour être heureux à deux, 
Il faut réussir à être heureux seul. 
Mon alliée la plus précieuse, 
C'est mon imagination. 
Moi seule en ai le contrôle, 
Lui donnerai son plus beau rôle. 
 
Eh ben NON !!! Bang Bang. 
A la date butoir, 
Déclinée par de faux espoirs, 
J'ai fait la Moire, 
Sorti tous mes déboires 
De mon armoire et de ses tiroirs, 
Mon armurerie et son artillerie. 
J'ai tranché sa gorge au rasoir 
Face à l'exécutoire. 
C'est le retour aux bases. 
A chacun sa famille décomposée 
Ou recomposée. 
Il faut choisir entre composer ou oser. 
Garder le pouce dans la main 
Ou le lever vers demain. 
Si pour quelqu'un j'ai une douceur, 
Elle vient du cœur 
Et pas d'ailleurs. 
Faut pas lui faire peur.

 


 

Publié dans glanés

Commenter cet article