Réflexion...

Publié le par M. G.

« Nous n’arriverons à rien en nous insultant les uns les autres,
en fouillant le passé plus que dans le passif de notre interlocuteur pour en extraire un bout de situation ou un lambeau de phrase que l’on prendra soin  d’extraire de son contexte.
A ce train là, on finira bien par trouver que
 le plus grand philanthrope était un salaud
 et que le tortionnaire était un humaniste rentré.

«  Joseph MACE-  SCARON , « Marianne » 946


Cette réflexion m’inspire une grande difficulté accompagnant notre  parler au quotidien dans les groupes  ou en société.
 Les problèmes de compréhension viennent souvent de cette espèce de pollution  parasitaire, qui vient freiner notre relation.
 Dans nos discussions, efforçons nous de rester dans le débat, au présent,
car, au cours de sa vie, souvent l’homme évolue, progresse, élimine ses scories au fur et à mesure qu’il avance.
 C’est sur les idées mises sur la table que nous devons nous jauger.
 Tous les débats télévisuels nous énervent car ils ne traitent pas du fond, avec beaucoup de  langue de bois, les journalistes ont leur part également.  
 Nous avons affaire à des « joueurs d’échecs » s’insultant  plus ou moins masqués ;
il faut plus de rigueur et de cartésianisme dans notre esprit, car le dérapage est prompt, hélas !

 

Publié dans quotidiens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article