Théâtre : "Le Bâton de Dorothée"

Publié le par M. G.

Théâtre : "Le Bâton de Dorothée"Théâtre : "Le Bâton de Dorothée"

LE BATON DE DOROTHEE

Effet de mise en scène

Dans la pièce « Les marmottes » des Exquis Mots, le bâton de Dorothée,

qui devrait casser facilement pour donner un effet comique à la situation,

a résisté plus que de coutume, en octobre, à Chelle-Debat.

Il faut savoir qu’ il y a toujours , au départ, une entaille astucieuse pour amorcer la brisure.

Mais  la pauvre comédienne NATHALIE a dû s’y prendre à 2 fois avant d’arriver à ses fins.

 

PORTRAIT : Dorothée : belle jeune femme, sexy, un brin vulgaire. Elle est très soucieuse de son apparence et  dédaigneuse envers les gens de la province. Pour elle, s’éloigner quelques jours de la capitale, est un vrai sacrifice. Elle est prête à tout pour faire plaisir à « son oncle » qui la gâte énormément. Elle mâche continuellement un chewing-gum avec lequel elle fait des bulles.

 Les biceps  de Nathalie s’en souviennent.

Ce petit bâton de marche

lui sert d’appui, en théorie, pour avancer dans les sentiers escarpés montagnards.

Le son très fort engendré par la cassure – CRAAAC !- a surpris tout le monde,

y compris l’intéressée.

Extraits : André : « Franchement, tu exagères ! Pourquoi veux-tu qu’on s’attache ?  Il n’y a aucun danger. Si tu avais pris des grosses chaussures de montagne, au lieu de tes fines sandales, et un bon piolet au lieu de ton bâton ridicule, tu ne te serais pas tordu le genou… » 

 Dorothée : « J’ai la dalle ! On a juste avalé un café et une barre de céréales depuis ce matin. J’espère que ce sera bon, et pas trop gras surtout. Je surveille ma ligne. »

Nathalie choisira avec plus de précaution son bâton de berger, la prochaine fois, c’est sûr.

 

Publié dans théâtraux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article