"Luc, bonne retraite..."

Publié le par M. G.

 
Voici le moment venu pour toi, Luc, de te mettre à la retraite, quitter le boulot, stopper le pointage journalier, prendre le temps de faire ce que tu veux.
Mais avant, nous avons quelques petites choses à te dire.
D’abord, tu  resteras pour nous un personnage « à part » dans le paysage, qui ne nous aura pas laissé « indifférents ».
Puis, nous notons que ton physique avantageux est sûrement dû à une usure au travail en-dessous de la moyenne, mais laissons ça aux mauvaises langues et tant mieux pour toi !
Enfin, quand tu as quelque chose à dire, tu ne prends pas de gants pour le faire ; c’est sûrement dû à tes expériences passées que tu n’hésites pas à nous relater.
Maintenant, revenons sur ces 3 points énoncés précédemment : personnage « à part » :
On connait tes goûts pour les bonnes choses : champagne, Jurançon, foie gras , vacances en Corse, spectacles de qualité. Mais tout le monde ne sait pas que lors d’un salon du CE à Paris, tu nous a surpris :
 tu t’es retrouvé un soir obligé de rentrer à pied à l’hôtel en compagnie de Jérome W boitillant, après avoir été déposé par un taxi un peu trop loin de l’adresse voulue.
 Jérome avait confiance en toi, « le parisien », il a eu tort mais on n’en dira pas plus en te laissant le soin de raconter ça en détail à ta tendre épouse.
physique avantageux
c’est, en peignoir de bain, que tu as assisté au discours de présentation de la Directrice des bains de Salies de Béarn afin de sélectionner l’établissement comme cadeau de Noël pour les salariés de Turbo. Ce jour là tu n’étais pas trop intéressé par le laïus, pressé de te mettre à l’eau, comme un enfant qui va à la piscine. La Directrice fut un peu déçue par ton manque d’attention mais tu en avais décidé ainsi ; j’avoue ne pas être totalement étranger à cette affaire.
quelque chose à dire
au sein de la commission animation, tu t’es révélé.
A la MJC du Lau, nous avons été subjugués par ton discours d’intro lors du show « pourquoi pas nous ? », pas mal improvisé, tu dois le reconnaitre. Même chose pour les remerciements au personnel Sodexo après la fête de la musique : un vrai acteur, ce Luc !
 
Pour finir, je ferai un petit bilan  amusant de tes défauts et qualités, que je t’encourage à commenter si tu veux bien :
procédurier, mais méthodique,
 bavard mais sociable,
nase en informatique mais bon en formulation des idées,
bileux et faux calme à cause de l’envie de bien faire,
 tête en l’air mais artiste,
 du mal à retenir les noms de famille mais c’est peut être du à une légère dyslexie,
 toujours en retard mais jamais affolé.

Pour conclure,
tu as été responsable des commissions transports et animation, membre des CE et CCE, travaillé au montage.
Marié à Lise, architecte anglo paloise, qui t’a donné 2 beaux enfants , tu as été obligé de suivre, jour après jour, et heure après heure, la grossesse de Kate Middleton en Angleterre. Tu nous l’a dit. Tu as aussi suivi les exploits de Chris Froome au Tour de France en pensant secrètement aux français si discrets cette année, à part Riblon à l’Alpe d’Huez ; tu as dû cacher ta joie d’ailleurs.
Maintenant trêve de bavardages, et bonne retraite à toi !
 

Publié dans quotidiens

Commenter cet article