Spleen...

Publié le par M. G.

Spleen,

 mot cher à Charles BAUDELAIRE, lui inspirant un beau poème…
 Vague à l’âme, pas forcément sur la côte landaise…
Drôles de sensations, pas vraiment extrêmes,
 qui font entièrement partie de l’homme…
 
Ce qu’on appelle communément :
 les HUMEURS,
 versatiles ou pas,
quoi que…
 plutôt oui.
Ces humeurs nous permettent de procéder à un recentrage,
un isolement momentané, une Interruption Involontaire de Bonne Humeur,
et de faire une introspection, mettre la tête sous l’eau,  
et se remettre en question si nécessaire,
comme pour …
la révision générale pour la voiture – 20 000 kms
 ou bien
le ravalement de façade de la maison – peinture défraichie :
Absolument nécessaire !
Cette visite médicale du nombril reconnecte les synapses entre eux
et
durant cette mi-temps holistique,
on mange quelques tranches de citrons,
 on reprend des forces
 avant de rejouer le match…
Il pleut,
l’eau coule le long des vitres de la pièce que j’occupe,
le regard dans le vague,
propice au …
vague à l’âme, je l’ai déjà dit. Faut suivre !
Vogue à travers les vagues, et ainsi de suite….
 

Publié dans quotidiens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article