Cueillir son chagrin

Publié le par M. P.

 

 

Poème :   Arrêt sur image

 

 

              

Cueillir son chagrin

 

Ruisseau de larmes sur le cœur

Triste la voix qui pleure

Evaporée dans le silence

D’un ciel noir et dense.

L’énergie qui fond

Qui touche le fond

Ne pas défaillir

Rebondir.

Face à l’épreuve du chagrin

La tristesse de l’humain

Se désamorce

Selon la force de l’écorce.

Larmes salvatrices

Propices

A vidanger le mal qui vibre

Source d’aide à l’équilibre.

Nettoyer les pensées amères

Combat qui ne peut se faire

Que face à soi-même.

Résorber l’œdème

Briser la chaîne des maux

Par le pouvoir des mots

Courtiser tous les possibles

Sous les auspices plausibles

D’un nuage nimbé de lumière

Au cœur fragile de l’hiver.

Cueillir son chagrin

Le coucher dans l’écrin

D’une tendre et douce nuit

Où un hellébore blanc luit.

 

 



Publié dans poétiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article