« Impitoyable »

Publié le par M. G.

 

 

 

Article précédent :     INGRID BERGMAN

 

 

Film-Impitoyable.jpg

 

 

« Impitoyable »

 

« IMPITOYABLE » de Clint EASTWOOD, est un film que j’ai vu récemment à la télé. Je l’ai choisi d’abord, parce qu’il  s’agit d’un western (pas si courant de nos jours), mais également parce qu’il a obtenu une pluie d’oscars en 1993 (meilleur film, réalisateur, second rôle avec Gene Hackman, montage ).

 

 

Voici le résumé du film :
Kansas 1880. William Minny (joué par Clint Eastwood) redoutable hors-la-loi reconverti dans l'élévage va, à la demande d'un jeune tueur, reprendre du service pour venger une prostituée défigurée par un cow-boy sadique.

L’ambiance du film est électrique avec un début ultra violent.

Les acteurs y sont étonnants :

Morgan FREEMAN  dans le rôle de Ned, l’ami de William,

Gene HACKMAN dans le rôle de Little big Daggett, le shérif qui terrorise  la ville avec des méthodes d’un autre âge,

Richard HARRIS, dans le rôle d’English Bob, future victime du shérif

et Frances FISHER, la meneuse des prostituées.

« Impitoyable » d’Eastwood est un film militant et politique. Le western y est peint au vitriol : les cowboys de légendes ne sont que des alcooliques, les femmes de saloons, des prostituées avec une âme, les shérifs des réactionnaires… Etc…

A ne pas manquer : la scène du shérif s’en prenant à  English Boy, toute en violence verbale et physique.

Autre scène importante : celle du meurtre du cowboy sadique dès sa sortie du cabinet de toilette.

Le personnage du journaliste biographe a un rôle très important  car, tout en étant un trouillard, il passe les obstacles en les contournant, obtient des garanties de survie à condition de dépeindre la vie des héros, il  est un grand fan donc un grand enfant.

 

Questions philosophiques :

 A quoi cela sert-il de tuer son prochain ?

Qui est le vrai vainqueur dans un duel ? S’amuser, c’est quoi, si on ne respecte pas la personne ? On ne se respecte pas non plus.

 Les indiens ne sont pas indispensables dans un western.

Que  veut dire : « Tirer plus vite que son ombre » ? Est-ce vraiment nécessaire ?  Le shérif nous donne une grande leçon sur le sujet.

 

 

    

Publié dans quotidiens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article