J’ai souvent attendu…

Publié le par M. P.

 

Poème précédent :      Mon port d'attache

 

 

J’ai souvent attendu…

 

J’ai souvent attendu que le soleil se lève

Dans un ciel sans nuages qui célèbre la trêve

Où l’on entend l’écho des rires et des chants

Des fenêtres ouvertes où passe l’air des champs.

 

J’ai souvent attendu que le printemps s’éveille

Que « le temps des cerises » revienne à mes oreilles

En un souffle nouveau empreint de liberté

Qui réchauffe mon cœur, mon corps à volonté.

 

J’ai souvent attendu que cesse le silence

Que les mots  jusqu’aux maux apaisent la souffrance

Car  la vie est trop courte et le temps est venu

De soigner les blessures de nos déconvenues.

 

J’ai souvent attendu… Faut-il encore croire

Que demain verra naître mes rêves et mes espoirs ?

Je n’ai pas de réponse et la vie suit son cours

Elle m’apprend la patience un peu plus chaque jour.

 

J’ai souvent attendu…

Et Toi, tu es venu.        

Publié dans poétiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article