« LE GAMIN AU VELO »

Publié le par M. G.

 

« LE GAMIN AU VELO »

Réalisé par les frères DARDENNE

Avec Cécile de France, Jérémy Rénier, Olivier Gourmet et Thomas Doret.

Ce film a fait partie de la sélection 2011 du festival de Cannes et a reçu le Grand Prix. Il traite des difficultés que rencontre un enfant de 12 ans dans la cité, avec son père quasi absent, avec sa « maman d’accueil ». Cette œuvre aurait pu aussi bien s’appeler « l’enfant sauvage ».

Le rôle de Cyril, l’enfant, en mal de vivre, est incarné, de façon extraordinaire, par le jeune Thomas Doret, sorte de petit cyclone aux cheveux roux, teigne, têtu, blaireau, graine de violence. Il faut le voir déambuler, dans la rue, avec son vélo, objet qu’il ne perdrait pour rien au monde, objet qui le rattache de façon viscérale à son père. Il faut le voir se battre avec des plus grands que lui, comme un jeune lion, pour se faire respecter.

Son père (Jérémie Rénier)  est, lui, quasiment absent, pour cause d’immaturité, de changement de femme, de métier et donc de difficultés financières. En même temps, il n’y a que lui dans l’esprit de son fils. C’est Dieu, incarné.

Samantha, sa « mère d’accueil » (Cécile de France) est toute en générosité, coiffeuse de métier, essayant de tout faire pour que ce gamin remonte la pente et surtout, ne se laisse pas dévier par de mauvaises fréquentations. Elle en vient même à quitter son petit ami, pour faire le choix de Cyril, le jeune enfant sauvage.

Je recommande cette pellicule ; elle est à voir de toute urgence.


 

Publié dans culturels

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article