Les Pipelettes (22)

Publié le par B. B. / J. S.

 

 

Article précédent :  Les Pipelettes (21)

 

 

Grippe (22)

 

Arlette : - Te voilà enfin ! Où étais tu passée ?

Claudine : - j’étais chez la doctoresse. Mon vaccin contre le tétanos n’était plus à jour. Il faut le faire tous les  dix ans

Arlette : - C’est vrai qu’avec ton grand jardin et  tes rosiers, c’est plus prudent. Ca ne t’a pas trop fait mal ?

Claudine : - Je ne suis pas une chochotte, moi.

Arlette : -  Tu sais, les vaccins, c’est pas trop mon truc. Dès que je vois l’aiguille, je me sens mal et je tourne de l’œil.

Claudine : - La semaine prochaine, je vais me faire faire celui de la grippe.

Arlette : - Mais, tu es folle ! L’hiver dernier, ils ont voulu nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Tu parles d’une pandémie…

Claudine : - Je suis tellement fragile que je préfère ne pas prendre de risques.

Arlette : - Des oranges, des kiwis, des citrons : avec ça, tu as plein de vitamines C. Et régulièrement, tu te gargarises les amygdales avec de la gnôle. Ca désinfecte mieux que les médicaments. Rien de tel pour éloigner les microbes.

Claudine : - C’est vrai ! Mais deux précautions valent mieux qu’une.

Arlette : - Et le trou de la sécu, tu y penses de temps en temps ? Si chacun faisait un effort, on réussirait peut-être à le combler.

Claudine : - Tu parles ! Ce n’est même plus un trou, c’est une vraie passoire. Alors, ce n’est pas une petite piqûre de rien du tout qui va changer les choses. Il faudrait plutôt faire des économies ailleurs.

Arlette : - En tous cas, ils ne remboursent même plus ma gaine pour le ventre. C’est un scandale…

Claudine : - C’est pareil pour mes dents ! J’ai dû en payer une grosse partie de ma poche. C’est une honte !

Arlette : -Mais tu ne pouvais pas rester avec deux canines sur la mâchoire. On aurait dit Dracula. Si tu veux plaire, il faut faire des efforts au niveau du porte-monnaie… Claudine : - C’est surtout que j’en avais marre de manger des purées et des bouillies. Et puis, avec ce dentier aux dents blanches bien alignées, mon nouveau rouge à lèvres bien vif,  ça me fait une bouche de star.

Arlette : - Même en te faisant pulper les lèvres et épiler la moustache, je doute que ton sourire devienne aussi irrésistible que ça…

 

 

Photo les pipelettes

 


 

Publié dans locaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mg 19/12/2010 11:58


garde ta moustache !:-))