Monsieur Ronchon devant un paquet de café...

Publié le par M. G.

 

Article précédent :       Monsieur Ronchon voyage...

 

Monsieur Ronchon s’en prend à un paquet de café !

 

Lecture directe sur l’emballage :

« Black série » est un café pur arabica issu d’une sélection des plus grands crus de café.

Monsieur Ronchon dit : « Effectivement, il vaut mieux que ça ne soit pas une sélection des plus mauvais crus, tant qu’à faire ! Pfff »

Torréfié avec le plus grand soin : - y a intérêt, mon grand, si tu veux le vendre et si tu veux qu’il soit réussi !  et finement moulu, ce café black série a ensuite été immédiatement conditionné : - immédiatement, c’est combien : 1 seconde, 1 minute, 1 heure, 1 jour ???  dans son emballage à valve fraicheur préservant ainsi son exceptionnelle saveur : - et aussi, puisqu’on parle de fraicheur, préservant ses qualités initiales, j’espère !.

Savourez le plaisir d’un grand Arabica : - tu te répètes, mon gars - aux aromes subtils et délicats : - pareil : subtils et délicats, ça veut dire quoi ? C’est de l’émotion uniquement ; très subjectif tout ça !

Emballage souple à valve : la valve préserve sous vide d’air l’intégralité des aromes du café fraichement torréfié :- ça y est, avec cette valve, ils croient avoir inventé la bombe, je te jure… On va devoir leur donner le prix Nobel ! Quelle catastrophe !

Elle vous offre la garantie d’une parfaite et longue conservation des aromes de votre café. C’est un gage de qualité : - précisons que c’est un gage de qualité, au cas où ces dégénérés de consommateurs n’auraient pas compris !

Conseils de préparation : humectez votre filtre. Dosez le café moulu selon votre goût (environ 1 cuillère à soupe par tasse) : - faudrait savoir, Monsieur Café, soit c’est selon mon goût, soit c’est une cuillère à soupe par tasse, non mais ! Versez-en plusieurs fois l’eau frémissante ou utilisez une cafetière électrique : – ouah ! on revient à l’âge de pierre, ma parole ! Ha ! Ha ! Ha !

Conservation : à conserver dans un endroit sec et frais : – donc, pas chaud et humide… conserver le paquet entamé bien refermé au bas du réfrigérateur : – désolé, y a déjà la laitue et les fruits à consommer de préférence avant le… - c’est sûr, je ne vais pas attendre 2 ans avant de le boire, ce café !

 

En pensant à la chanson de Gainsbourg «  couleur café » : Clin d’œil à mes amis, les Exquis Mots

 

 

Publié dans quotidiens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article