« On a monté la table en bois »

Publié le par M. G.

 

Article précédent : Rigolus et les radars (2)

 

 

  1. Ceci n’est pas un message codé, afin de détourner l’attention de l’ennemi, en temps de guerre.
  2. Ce n’est pas, non plus, un jeu de construction pour enfants, du type « Playmobil » ou « Meccano ».

Avant de livrer la solution de cette énigme, il faut, au préalable, préciser que le bois est un matériau naturel, noble et fragile et qui, pour être protégé, doit être isolé de l’eau. Le tek, par exemple, est très étanche malgré tout, mais, dans le cas présent, il s’agit de palau, bois vietnamien, moins résistant et par conséquent, nécessitant une mise à l’abri durant la saison hivernale. « On a monté la table en bois »

 

La table, puisqu’il s’agit d’une table est donc conservée en hiver à la cave de ma maison. Afin de profiter du patio pleinement, agrémenter les soirées festives estivales, tard dans la nuit, faire des repas à la plancha, il faut que cette table soit mise à l’extérieur. Mais, pour ce faire, la chose n’est pas si simple. En effet, d’abord, pour l’aide au transport, il faut obligatoirement la présence d’un de mes grands fils, en l’occurrence ces jours-ci,  Monsieur Tom. En effet, la table, ainsi que les bancs, ont un poids conséquent, doublés d’un volume encombrant. Ils doivent être remontés en 3 fois le long d’escaliers pentus et tortueux, bordés de plantations fragiles. « On a monté la table en bois »

 

Bien entendu, pour faire place nette avant de déposer  table et  bancs, il faut remonter auparavant  la table de ping-pong rangée au patio, à la place des chaises longues, sur la terrasse, qui elles sont déplacées latéralement vers l’espace disponible. C’est donc tout un jeu de chaises musicales qui nous permettra de parvenir au Nirvana, si l’on peut dire. « On a monté la table en bois »

Ça y est : nous pouvons dorénavant gouter au luxe d’une nouvelle pièce sous la voie lactée, synonyme de farniente, détente, loisir ou repos.  Et vous-même, avez-vous « monté votre table en bois » ?.....

 

Publié dans quotidiens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article