L'ubac... et l'adret

Publié le par J. C.

 

Début de l’hiver et de ses rigueurs ! Le froid ! La neige !

Et comme les années précédentes, tel un immuable rituel,

sont lancés des appels à la générosité : Banque alimentaire, Téléthon…

Et, pour la 26ème année consécutive, par fidélité à Coluche,

est ouverte une nouvelle grande campagne des « Restos du cœur »…

Et, avec le même esprit de solidarité, les « Secours » (Populaire,

Catholique…) poursuivent  leur action quotidienne d’aides régulières.

Et tout cela, de nos jours, dans un pays, le nôtre, la France

qui produit par ailleurs tant de richesses, d’opulence, d’excès.

Peut-on, pourra-t-on consentir longtemps à des règles du jeu

qui, indéniablement, excluent une telle frange de population ?

C’est une des faces d’un constat ! Une vision d’un regard !

Le côté pessimiste, négatif de cette réalité ! L’ombre ! L’ubac !

En revanche, à travers la concrétisation de ces différentes actions,

s’expriment, au quotidien bien sûr mais aussi dans la durée,

une puissante volonté, un altruisme communicatif, une solidarité infinie.

Et le plus souvent dans un cadre associatif qui porte, inlassablement,

avec beaucoup d’humanisme, toutes ces indispensables initiatives,

des bénévoles, en nombre même si certaines relèves ne sont pas faciles,

œuvrent, sans compter leur temps, pour les autres, beaucoup d’autres.

Pour tout dire, formidables, utiles et ô combien inestimables sont

toutes ces formes multiples et complémentaires d’aides, d’entraides !

Sans elles, combien de personnes auraient perdu pied… complètement ?

A ne point s’y tromper, c’est le côté optimiste, positif des choses !

De ce versant, « l’adret », nous réchauffent les rayons de soleil !

 

Aujourd’hui, retenons le regard encourageant ! Qui donne espoir !

Primeur à l’Homme, n’est-ce pas ? Mais à tous les hommes !

Tout, pour l’humain, son niveau de vie, sa santé, son éducation, la paix !

Et que les peuples se prennent en charge pour se doter d’un tel dessein 

en place d’une monétarisation mondiale, d’une financiarisation obscène

qui apportent surtout la régression sociale au plus grand nombre !

 

 

Publié dans citoyens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

M.P 06/12/2010 18:34


"La cour des miracles" en 2010!!! ça parait impensable...et pourtant...